dimanche 03 novembre 2019
Aujourd'hui c'est la St Hubert
Il y a actuellement 2 visiteur(s)
sur:
http://plage.sitego.fr
03-11-2019
https://www.ffcc.fr/boutique/3w/upload/produits/489ec43974511c8e81e6d40969f0066c.jpg


 Plages Naturistes La Grande Côte :
"La Lède" "Les Combôts"

Camping "Le Petit Dauphin"


17 Charente-Maritime

Nouvelle-Aquitaine:
Aquitaine, Limousin & Poitou-Charente

France / EUROPE:
 17 Charente-Maritime
Charente-Maritime


La Grande Côte : Les Combôts
Fr-17420 SAINT PALAIS SUR MER
D 25 et 2 parkings, de chaque côté. Piste cyclable entre D 25 et océan. Autorisée entre les lignes 13-14-15. Naturisme interdit en forêt et sur les dunes. Marcher 5 mn. ligne 15 et au nord, à droite. Arrêté Municipal du 12.05.2006 sur 500 m.
 
La Grande Côte : La Lède
Fr-17570 LES MATHES - LA PALMYRE
D 25 et 2 parkings, de chaque côté. Piste cyclable entre D 25 et océan. Autorisée entre la ligne 12 et la ligne 13. Naturisme interdit en forêt et sur les dunes. Marcher 5 mn. ligne 12 et au sud, à gauche. Arrêté Municipal du 12.04.2011 sur 300 m.
 
Club naturiste des Charentes 11, av. de Verdun
FR-16110 LA ROCHEFOUCAULD
Club sans terrain exerçant ses activités aléatoirement sur la plage
Tél. : 06 81 03 95 03
Mail : [email protected]  Web : www.plages17naturisme.fr
 
Club Med La Palmyre Atlantique Allée du Gd Large
Sur la plage Naturiste Fr-
17570 La Palmyre
 







 
"Le Petit Dauphin"
Hôtellerie & Camping ** Naturiste
1,7 ha. 61 emplacements. 17 Mobil-homes et caravanes.
à 5 kms de la "Côte Sauvage"
1696, route de Fouasse 17570 LES MATHES
Tél. : 05 46 06 38 23 - 06 76 37 57 65
Courriel/E-Mail :
[email protected]
Web : www.le-petit-dauphin.com
GPS :
lat. 45.72475 (45° 43' 29.1), long. -1.17468 (-1° 10' 28.84)
https://images.sudouest.fr/2012/08/25/57ecc54a66a4bdfb7ce21470/widescreen/1000x500/au-petit-dauphin-la-piscine-est-le-seul-lieu-ou-la-nudite-est-obligatoire.jpg
Au Petit Dauphin:Un lieu qui laisse les gens vivre nus, c’est le principe du Petit Dauphin, un camping naturiste où j’ai passé la nuit.
Il est 19 heures, j’arrive au camping du Petit Dauphin, aux Mathes, dans le quartier de la Palmyre. « Vous avez votre carte de presse ? », me demande Régis Montrignac, le gérant. L’accueil est un peu tendu, on se méfie des visiteurs venus avec de mauvaises intentions. C’est que ce camping n’est pas tout à fait comme tous les autres. À l’entrée, un grand panneau l’annonce : « camping naturiste ». Au loin, j’aperçois un couple nu en train d’installer sa tente. Au fur et à mesure que j’avance dans l’allée qui mène jusqu’à l’accueil, je remarque également plusieurs personnes habillées. Régis me l’expliquera ensuite : ici, la nudité n’est pas obligatoire, si ce n’est dans la piscine. Nouvelle que j’accueille avec un certain soulagement.
Une serviette sous les fesses Une fois installé sur la terrasse, les gens viennent me saluer, tout en observant mon cahier et mon stylo d’un œil inquisiteur. La fin d’après-midi est fraîche, et Régis me dit que lui se met nu « quand le temps le permet ». Autour de moi, les gens prennent l’apéritif dans une ambiance sympathique. Les personnes qui se sont déshabillées ont pris soin de poser une serviette sous leurs fesses, mesure d’hygiène.
Magalie et Yannick rentrent tout juste de la plage, avec leurs trois enfants. Elle est habillée, lui est nu. Le couple, originaire de Bretagne, fait un tour de France des campings naturistes. Il y en a 137 en tout, bien de quoi meubler plusieurs étés. Magalie raconte : « Mes parents étaient très pudiques, mais je crois que j’ai toujours été naturiste. Enfant, je dessinais énormément de corps nus. Une fois que j’ai commencé à fréquenter des lieux naturistes, je n’ai pas pu m’arrêter », commence-t-elle par me dire. « C’est une véritable liberté. On se sent tellement bien, il y a un respect incroyable. Les gens naturistes ne se regardent jamais le corps. Ils te regardent dans les yeux lorsqu’ils te parlent. Ils t’appellent par ton prénom. »
Tout en faisant bien attention, dorénavant, à la regarder droit dans les yeux, je comprends peu à peu les raisons qui l’ont poussé à devenir naturiste. La plupart des gens avec qui je discute me parlent d’une « manière de vivre », d’un « état d’esprit » qu’ils n’ont trouvé nulle part ailleurs. En effet, on n’est pas loin d’une image idyllique à la Bienvenue chez les Chtis : tout le monde parle avec tout le monde, les gens se disent bonjour, se tutoient et sont gentils les uns avec les autres.
« Le mateur » fait jaser Au moment de sortir mes affaires pour les mettre dans la caravane que les propriétaires m’ont gentiment prêtée pour la nuit (j’avais beau leur dire avoir une tente…), on m’interpelle d’un agréable « Oh ! Un 95 ? C’est pas souvent ici ! » en référence à ma voiture. Il s’agit de Jean-Claude, venu sans sa femme – car non naturiste – avec qui je discute un bon moment de tout et de rien.
Le soir, tout le monde vient sur la terrasse pour partager un couscous. Sur une tablée de 20, une seule personne a bravé le froid et a choisi de manger nue. Le sujet principal qui anime la conversation : un cycliste, entré durant l’après-midi pour observer. « Un mateur » dont la présence en a énervé plus d’un. Ici, on vient pour être tranquille, et on n’aime pas forcément être dérangé. La soirée se poursuivra jusque dans la nuit au rythme des blagues – salaces, pour la plupart – de Jean-Claude.
Au moment d’aller me coucher, je réalise que toutes les douches sont ouvertes… Je décide de reporter ma toilette au jour d’après. Le lendemain, le soleil est revenu. Je me réveille avec les « Bonjour ! » des campeurs déshabillés passant dans l’allée. Magalie se rend à la piscine avec ses enfants. « Alors, on t’a convaincu ? Allez, mets-toi bien, mets-toi tout nu ! » Je décline gentiment en rappelant que je suis ici en tant que journaliste.www.sudouest.fr.
   
Club Med La Palmyre Atlantique Allée du Gd Large
Sur la plage Naturiste Fr-
17570 La Palmyre