Camping & Bungalows Naturiste, Plages, SPA, Piscines & Loisirs

Camping & Bungalows Naturiste, Plages, SPA, Piscines & Loisirs
mercredi 12 décembre 2018
Aujourd'hui c'est la St Jeanne-Françoise de Chantal
Il y a actuellement 2 visiteur(s)
sur:
http://plage.sitego.fr
12-12-2018
TRADUCTEUR publié le 24-06-2015
Outil de traduction gratuite de site Internet
by FreeWebsiteTranslation.com


Flux RSS


- Usages et coutume des
Onsens & sento
.

- Déchaussez vous dans le hall d'entrée.

- Dénudez vous avant de vous rendre dans la zone de baignade.
http://livedoor.blogimg.jp/futsal21/imgs/f/7/f74b7cfc.jpg

- Utilisez la douche assis sans gaspiller l'eau.

http://www.christopheboisvieux.com/wp-content/uploads/2014/06/JAP010-1191x794.jpg
- Lavez vous soigneusement avant d'entrer dans le bain.
https://stat.ameba.jp/user_images/20130913/13/ikejirisunamachidoujyou/40/d0/j/o0400030012681985577.jpg?caw=800
- Ne courrez pas dans la zone de baignade.
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/40/ed/9d/40ed9d7bb9f30fbc5404c8b0c593d16b.jpg

- Gardez vôtre towel (Mini-carré éponge) sur la tête.


- Essuyez-vous avec une grande serviette avant d'entrer au vestiaire.
IMGP2256.jpg
www.tourisme-japon.fr/recits-de-voyage/item/367-plongez-dans-le-bain


Réception Osen & Sento:
Régions: Organisation:
- JP: Japon

Le Japon, "l'État du Japon", en japonais Nippon ou Nihon (日本) et Nippon-koku ou Nihon-koku (日本国) respectivement, est un pays insulaire de l’Asie de l’Est. Situé dans l’océan Pacifique, il se trouve dans la mer du Japon, à l’est de la Chine,
de la
Corée et de la Russie, et au nord de Taïwan.
Description de l'image Japan (orthographic projection).svg.


Reception Osen & Sento:
Régions: Organisation:
Onsen & Sento:
Le "Onsen (温泉): (On/chaud, sen/source) source chaude ♨" est un bain thermal japonais.
L'eau de ces bains chauds est généralement issue de sources volcaniques réputées pour leurs propriétés thérapeutiques.
Le Japon compte 2 500 à 3000 onsen.
Le "Sentō" est un bain public de vapeur dans une chambre d'étuve en bois, sous le plancher de laquelle bouillonnent des cuves d'eau.
 Dans 1 Onsen il y a généralement des bains mixtes pour tous, et des bains masculin et féminin indifféremment mixte pour les enfants.
Les familles japonaise considèrent les onsen comme des lieux de détente où la nudité collective permet de mieux se connaître. En week-end ou en séjour de villégiature, ces familles aiment profiter des vertus bienfaisantes de ces sources chaudes thermales .
S’offusquer de la nudité obligatoire dans les onsen n’a pour les japonais aucun sens, car pour eux c'est un mode de vie. Les onsen sont des lieux très appréciés des naturistes qui y trouvent une philosophie très proche de leur conception de la nudité.
Bonnes pratiques dans les onsen et sento:
ShirahoneOnsen
http://www.akakura.gr.jp/iyashi/060830kuratu01.JPG


 Réception  Osen & Sento:
 Régions: Organisation:
Onsen
Résultats de recherche d'images pour « drapeau japon »: JP-Nudiste: "Onsen" et "Sento"
Vivre le Japon, Sources thermales & bains publics 30 rue Sainte-Anne
FR-75001 PARIS
+33(0)1 42 61 60 83
www.vivrelejapon.com
/theme-sources-thermales-bains-publics
Naturisme au Japon dans un Onsen: www.americas-fr.com/tourisme/sejours/naturisme-au-japon-dans-un-onsen-536.html
Liste de Onsen Mixte: www.secret-japan.com/onsen/location/japan.php
BAINS JAPONAIS: "ONSEN", "SENTO" & "FURO " www.la-pierre-et-le-sabre-iaido18.fr/bains.htm
Office de Tourisme Japonais: www.tourisme-japon.fr/a-voir-a-faire/jardins-et-nature/onsen
Blog naturiste nudiste Japon Version anglaise:
blog.livedoor.jp/naturist_japan2/
English: https://pandanotabi.wordpress.com/2014/05/05/how-to-enjoy-onsen-and-public-baths-without-getting-yelled-at/
  www.koya.org/


- Bonnes pratiques dans les onsen et sento
https://japon-fr.com/images/headers/bonnes-pratiques-dans-onsen-et-sento.jpg
Lors d'un voyage au Japon se baigner dans un onsen ou un sento est une expérience unique pour expérimenter les bienfaits des eaux thermales. Comme souvent dans ce pays, il y a un certain nombre de codes qu'il convient de respecter pour le respect des autres. Comme ces principes sont évidents pour les japonais, vous ne trouverez pas de panneau explicatif à l'entrée. Faisons un point sur les bonnes pratiques à connaître pour bien se comporter dans les onsen et sentô.
Bien se comporter dans les bains publics
Respecter les traditions japonaises dans les onsen est primordial ; rien de bien compliqué, si ce n'est quelques règles d'usage à respecter Un Onsen n'est pas une piscine municipale où l'on vient jouer avec ses enfants, mais un lieu de détente et de relaxation. On ne court pas autour des bains, on ne crie pas et on éviter de parler fort. C'est une question de politesse.
Commencez par enlever vos chaussures en entrant et dirigez-vous vers le guichet pour payer. Si vous n'avez pas de serviette, vous pourrez éventuellement en acheter une sur place.
Dirigez-vous vers le vestiaire sans vous tromper (男 « otoko » pour les hommes, 女 « onna » pour les femme, certains bains ont un code couleur tel que le bleu et le rose). L'expérience onsen ou sento se vit totalement nu(e), déshabillez-vous entièrement. Si vous êtes pudique vous pouvez toujours utiliser la serviette comme cache-sexe en dehors des bains (il est interdit de rentrer dans le bain avec sa serviette). Pour les femmes avec de longs cheveux, attachez-les en chignon afin qu'ils ne touchent pas l'eau des bains.
Lavez-vous entièrement le corps avant de rentrer dans l'eau. A côté des bains vous trouverez des espaces prévus à cet effet avec des douchettes accrochées au mur et des petits tabourets pour s'assoir pendant la toilette. Comme tout le monde se baigne ensemble, être propre est la condition sinéquanone pour y entrer, question d'hygiène !
Séchez-vous après vous être douché : il n’est pas permis d’entrer dans un bain avec des traces de savon sur le corps.
Entrez progressivement dans le bain car l'eau est très chaude. Si vous avez des problèmes cardiaques ou de circulation, il est préférable de consulter votre médecin traitant et lui demander son avis. Ne trempez pas votre serviette dans l'eau, lorsque vous êtes complètement immergé mettez-la sur votre tête.
Ne restez pas trop longtemps dans un bain sous peine d’avoir la tête qui tourne. Si vous n’avez pas l’habitude ou si c'est votre premier bain, n’y restez pas plus de 10 minutes. Lorsque vous commencez à transpirer du front, il est préférable de sortir. Quittez progressivement le bain et une fois dehors séchez vous simplement avec la serviette sans vous rincer, afin que votre peau bénéficie des bienfaits de l’eau..
Comme vous allez avoir très chaud et que vous allez transpirer, n'oubliez pas de bien vous hydrater en sortant.
Vivre la nudité dans les bains
Les japonais sont bien plus à l'aise avec des corps nus que nous pouvons l'être. Depuis leur plus jeune âge ils sont habitués à fréquenter les bains et se promener nus dans ce genre d'endroit est tout à fait normal pour eux. 
Vous aurez peut-être l'impression que l'on vous dévisage ; un occidental ne passe jamais inaperçu dans les bains.
Mais ll est très facile d'y dialoguer et lier conversation.
  Usage et coutume des "Osen" et "Sento":


- Différence entre un Onsen et un Sento
Au Japon, se baigner dans un onsen ou un sento est une véritable institution au Japon, ils ont été élevés au rang de culture nationale. On trouve des bains dans quasiment toutes les villes importantes ; Si pour vous la détente signifie passer des heures à se délasser dans une eau chaude gargouillante, le Japon est la destination idéale. Et vous savez quoi ? Ils ne sont pas chers. Mais savez-vous pourquoi les japonais se sont dotés de ces bains et quelle est la différence entre eux ? Ils se ressemblent, à la différence que les onsen sont des sources chaudes naturelles.
Le onsen, la source thermale en pleine nature
Ce sont des sources thermales naturelles dont l'eau provient de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés médicinales<. Selon la loi, il faut que l’eau d’une source soit de plus de 25°C ou contienne certains éléments minéraux pour bénéficier de l’appellation « onsen ».
Ils sont généralement situés en extérieur ; certains onsen sont situés en pleine nature. Des auberges traditionnelles (Ryokan) sont souvent installées à proximité, et possèdent même parfois leur propre onsen. C'est un cadre idyllique pour passer une journée et profiter de tous les plaisirs de l’âme, du corps et du palais.
L’accès à certains des plus beaux onsen du pays est entièrement gratuit (même si certains sont jalousement gardés secrets). Il suffit de vous munir d’une serviette, de respecter les bonnes pratiques du lieu et de se baigner. La détente est bien la règle numéro un des onsen. Aucun rite compliqué ne préside à leur utilisation ; vous devez simplement respecter la fonction première des bassins et des baignoires : on s’y baigne pour se détendre et l’on y entre après s’être soigneusement lavé.
Les Sento : lieu de sociabilité
Les sento sont communément associés aux bains publics. Ils sont généralement situés dans les villes et ont une fonction hygiénique et sociétale. Effectivement, le fait de se voir nu renforce l'esprit communautaire. Le lieu est facilement reconnaissable avec son allure de temple doté d'un rideau (appelé Noren) en guise d'entrée portant les idéogrammes "sento".
Le sento, le bain public de quartier
Il y a plusieurs décennies de cela, les habitations japonaises ne disposaient pas de salle d’eau. Pour la toilette quotidienne, les japonais se rendaient aux bains publics appelés sento. Chaque quartier possédait ses sento, dont la fonction première est l'hygiène du corps mais aussi de pouvoir se détendre en profitant des bains chauds et discuter avec son voisin. C'est un espace de socialisation des habitants d'un quartier donné.


- Découvrir les bains japonais : Onsen et Sento 
Au Japon, se baigner est bien plus qu'un acte hygiénique, il s'agit d'un élément ancré dans la culture nippone depuis des millénaires, et c'est une des choses à faire absolument durant votre voyage. Vous vous demandez pourquoi partir au Japon ? Pour goûter vous aussi aux joies des onsen et sento !
On atteste la présence de telles pratiques dès le VIIIème siècle mais elles sont déjà présentes dans les contes et légendes. Tout d'abord réservée aux prêtres et aux malades, ce sont ensuite les nobles qui y attachent une grande importance. Par la suite, cela se démocratise. Les japonais aiment se baigner, que ce soit dans les sources naturelles que l'on nomme « onsen » ou artificielles appelées « sento ». Bien sur cela se fait dans le plus simple appareil, la nudité est une condition nécessaire qui peut effrayer les plus pudiques des touristes.
Les Onsen : bien-être et sérénité
Au Japon, on ne rigole pas avec le terme d'onsen, il s'agit d'une appellation réglementée. Pour être considérée ainsi, la source d'eau chaude doit être naturelle, provenir de l'activité volcanique, avoir une température supérieure à 25°C et être composée d'au moins 1 des 19 minéraux répertoriés.
Vous n'aurez pas de mal à en trouver, on dénombre plus de 3000 stations thermales réparties à travers le pays. Le prix d'entrée dépend des services octroyés et si la source est publique ou privée. Cela peut passer de la gratuité à plusieurs milliers de yens. Là encore, la séparation entre femmes et hommes est de mise, même si quelques onsen persistent à être mixtes. Parfois, des heures ou des jours spécifiques sont instaurés.
La particularité des onsen est curative, l'eau serait bon pour guérir les maladies de peau, la constipation, les règles douloureuses et bien d'autres choses encore. Aux alentours des sources se trouvent dans la plupart des cas, des temples, des sanctuaires, des autels ou des auberges appelées ryokan, qui en plus de vous offrir un accès aux bains, vous permet de dormir et manger sur place. Un détour obligatoire pour s'imprégner de la culture nippone.
 
Les onsen sont différents des sento, on y vient au onsen pour profiter d'une séance de relaxation entre amis ou avec la famille. Idéalement situé, vous pouvez profiter d'un panorama à couper le souffle en pleine nature. A Jigokudani, des singes descendent des montagnes enneigées pour saluer les baigneurs.
Les Sento : lieu de sociabilité
Les sento sont communément associés aux bains publics. Ils sont généralement situés dans les villes et ont une fonction hygiénique et sociétale. Effectivement, le fait de se voir nu renforce l'esprit communautaire. Le lieu est facilement reconnaissable avec son allure de temple doté d'un rideau (appelé Noren) en guise d'entrée portant les idéogrammes "sento".
 
Pour un prix abordable, en moyenne 450 yens, vous pourrez profiter d'une expérience unique même si cela peut faire peur. Comme dans la quasi généralité des sento, la séparation des sexes est de mise. Une réglementation moderne appliquée depuis l'arrivée des occidentaux au XIXème siècle. Sachez qu'il y a aussi certaines règles élémentaires à respecter pour que ces lieux restent agréables pour tout le monde.
Le lieu est constitué d'un vestiaire donnant sur une salle où se trouve plusieurs rangées avec des robinets pour se laver puis d'un grand bassin situé généralement au fond de la pièce. Un grand mur de 2 mètres sépare le côté homme du côté femme.
L'eau est chauffée artificiellement par un ensemble de chaudières au fioul ou à l’électricité. Si les sento ont connu leur heure de gloire dans les années 1970, depuis des décennies leur nombre ne cesse de diminuer, la faute aux appartements livrés avec une salle de bain, ce qui n'était pas le cas avant.
Les sento ont du alors se renouveler, soit en devenant des onsen en se déplaçant en campagne et forant le sol pour profiter d'une source naturelle ou bien en devant des super sento. Il s'agit alors de grands complexes où finalement le bain devient une activité annexe car ils sont dotés de jacuzzi, de sauna, de bains particuliers avec courant d'électricité, des bulles ou des essences forestières, des salons de massage, des salles de gym, de karaoké, des restaurants voire même des parcs d'attractions ou aquatiques. Pour vous donner une idée, vous pouvez regarder le magnifique dessin animé d'Hayao Miyazaki, Le voyage de Chihiro dont dont une partie de l'intrigue se déroule dans un sento bien particulier.
 Dernières petites précisions pour finir
Celles-ci s'appliquent dans les 2 cas, si vous êtes tatoué ne vous étonnez pas si on vous refuse l'accès ou si on vous demande de le cacher avec un pansement imperméable. Ensuite pas de panique si vous ne comprenez pas le japonais, le pays est maître dans l'art de faire passer des recommandations par le dessin.
Et pour finir, en sortant du bain, profitez-en pour boire du lait frais en bouteille disponibles dans les nombreux distributeurs qui jalonnent les rues et les halls des établissements.
Histoire de la nudité en Asie de l'Est

Contrairement à l'Inde, à la Grèce et à Rome, l'Asie de l'Est avait des points de vue totalement différents sur la nudité et la pratique de la nudité sociale. Jusqu'à récemment, les Japonais participaient à la baignade communautaire nue, et certaines régions rurales plus petites pratiquent encore cette tradition.
nudité histoire du nudisme japon nudité baignade femmes bathhouse art felicitys blog
Oeuvre de bain communautaire nue du Japon - «Bathhouse women» de Torii Kiyonaga, 1752-1815 (Library of Congress)

Bien que l’art japonais ancien n’y ait aucune représentation nudiste, ce n’est pas parce qu’ils considéraient la nudité comme un péché. Les Japonais ont simplement aimé s’enchevêtrer dans les vêtements de chacun en devenant intimes.

Le bain communautaire nu par les Japonais, qui commençait par un rite de purification shinto, devint la norme et la norme. En outre, le Japon compte de nombreuses sources chaudes qui ont valu à la famille nue et au bain mixte d'être approuvées par les différentes religions depuis plus de deux mille ans.


 
La nudité en Asie de l'Est
Contrairement à l'Inde, à la Grèce et à Rome, l'Asie de l'Est avait des points de vue totalement différents sur la nudité et la pratique de la nudité sociale. Jusqu'à récemment, les Japonais participaient à la baignade communautaire nue, et certaines régions rurales plus petites pratiquent encore cette tradition.
nudité histoire du nudisme japon nudité baignade femmes bathhouse art felicitys blog
Oeuvre de bain communautaire nue du Japon - «Bathhouse women» de Torii Kiyonaga, 1752-1815 (Library of Congress)
nudity nudism history japan nude bathing women bathhouse art felicitys blog
Bien que l’art japonais ancien n’y ait aucune représentation nudiste, ce n’est pas parce qu’ils considéraient la nudité comme un péché. Les Japonais ont simplement aimé s’enchevêtrer dans les vêtements de chacun en devenant intimes.

Le bain communautaire nu par les Japonais, qui commençait par un rite de purification shinto, devint la norme et la norme. En outre, le Japon compte de nombreuses sources chaudes qui ont valu à la famille nue et au bain mixte d'être approuvées par les différentes religions depuis plus de deux mille ans.
felicitysblog.com/nudist-history-of-nudism-nudists-and-nudity/